jacques mervant

 

Ecrivain

musicien

praticien de la psychanalyse

J’écris pour faire ma trace dans cette étendue de neige vierge qu’on appelle l’avenir. J’aime la magie des commencements, quand la création n’est encore qu’un rêve informe où tout reste possible ; le geste irréversible de dessiner la première phrase sur une feuille qu’aucune encre n’a encore marquée. Geste érotique, au sens le plus noble du terme, caresse frissonnante au seuil d’un enfantement. L’ordinateur est impuissant à en offrir la matière. Il y faut le corps souple du papier, et, chaque fois que c’est possible, la plume de verre, plus sensuelle que le stylo, pour en mieux sentir le grain.


La suite est un long compagnonnage, avec ses joies, ses lassitudes et ses espoirs, jusqu’au feu d’artifice final qui ouvre de nouveaux mondes à explorer.


J’écris, parce que j’y suis heureux, et que c’est l’une des manières dont je goûte le mieux la vie.


Bienvenue sur ce site. Vous y trouverez des réflexions sur les différents arts que je pratique — dont la psychanalyse — ainsi que des informations à propos des spectacles ou manifestations auxquels je participe, ou que je souhaite recommander, et des livres que j’ai publiés :





ESSAIS :


    Etre ou ne pas être né d’une femme. La Tragédie de Macbeth, Le Fontanil, Editions Alzieu, 2003.


   — Dangereuses liaisons. Le transfert à la lettre, Le Fontanil, Editions Alzieu, 2006.


   — Délires et psychose, Paris, Editions Campagne-Première, 2011.





CHEMIN DE POESIE :


    I — Incarnations, Le Fontanil, Editions Alzieu, 2005.


   II — Bulles de langage, Le Fontanil, Editions Alzieu, 2008.


  III — Eveil et fulgurances, variations sur un thème de René Char (Rougeur des matinaux), Alzieu, 2010.





NOUVELLES :


    — Le Repasse-limaces, Le Fontanil, Editions Alzieu, 2011